Le 21 Juin 2018 – Acquisition d’une villa à Gilette, en vente aux enchères au Tribunal de Nice

Notre future habitat à Gilette

Dés le début de l’année 2018, nous avons commencé à chercher à acheter un bien immobilier dans la région de Nice, afin d’y habiter en permanence à partir de l’automne 2018. Sur toutes les visites que nous avons faites, nous avons clashé sur une villa très atypique habitée par l’architecte qui l’a concue, Mr Michel Bréchard.

Nous lui avons fait une offre, laquelle a été acceptée le 14 Mars. Deux semaines plus tard, nous avons eu la mauvaise surprise que notre offre était refusée car Mr et Mme Bréchard étaient en faillite personnelle. Et qu’il avait obtenu la permission du tribunal de vendre lui-même sa villa à un prix minimum de X Euros avant la date limite du 14 Février 2018. Ayant dépassé cette date, le tribunal est revenu sur leur première décision, de vendre la villa aux enchères le 21 Juin au Tribunal de justice de Nice.

De ce fait nous avons de suite contacté un avocat pour nous conseiller et de nous défendre. L’avocate nous a informé, que très certainement si nous décidions de poursuivre, nous allions pouvoir acquérir la villa à un prix inférieur à notre offre.

Le 21 Juin : Nous étions présents au Tribunal de justice de Nice, accompagnés de notre avocate. La vente judiciaire n’a pas duré très longtemps car nous avions que deux concurrents qui ont très vite abandonné. Nous avons pu enlevé la vente à un prix inférieur de plus de 42% moins cher que notre offre du 14 Mars dernier. D’avoir économisé quelques centaines de millier d’Euros est le côté positif de cette acquisition. Mais par contre le côté négatif est de faire partir l’architecte de notre propriété. Lui-même est dans une situation économique très précaire, et son épouse est en phase finale d’une récidive d’un cancer du sein. Il peut faire jouer la loi de son côté, que vu l’état de santé de son épouse, il ne peut pas déménager. Seul un certificat d’un médecin peut leur faire éviter une expulsion. De toute manière, il est hors de question que Christina et moi nous les poussions dehors.

Le 25 Juillet, nous avons entamé la discussion avec Mr et Mme Bréchard afin de trouver un terrain d’entente. Étant donné qu’ils n’ont pas d’argent d’avance car le tribunal leur prend la moitié de leur retraite, nous lui avons proposé de lui payer le déménagement. Nous pouvions déceler que c’était pour eux un certain soulagement. Le problème le plus important est pour eux de trouver au plus vite un logement. La difficulté majeure est pour eux le manque d’argent. Pour un loueur, ils n’ont aucune garantie, ils ne peuvent même pas verser deux ou trois mois de loyers d’avance.

Notre situation est que nous vivons actuellement comme des nomades, sans domicile fixe. Tous nos meubles et affaires sont dans des containers chez le déménageur suédois. Afin de pouvoir vivre normalement sur plusieurs saisons, nous avons un nombre important de valises que nous nous trimballons de domicile en domicile. Aujourd’hui début Août, nous sommes à 250 km au nord de Stockholm à Freluga, dans la maison de campagne de Hélène, la soeur de Christina. Du 1er au 18 Septembre nous prendrons domicile à Uppsala chez Hélène et Anders. Du 23 Septembre au 1er Octobre nous serons en voyage en Croatie. Du 2 au 8 Octobre nous serons en Champagne afin que je puisse y travailler. Et le 8 octobre, c’est encore aujourd’hui la grande inconnue………

J’ai essayé de résumer au mieux tout les périples que nous rencontrons. Il est temps maintenant de présenter le bien qui nous crée ces petits problèmes :

À l’intérieur, il n’y a pas grand chose à faire, autre que d’y installer la climatisation et le système d’aspiration centralisé (les tuyaux sont déjà installés dans les murs et les plafonds). Par contre à l’extérieur, tout est à faire, même la piscine dont le revêtement doit être refait. Nous avons évalué ces travaux pour au moins 150 000€ pour avoir une villa terminée.

Description : Villa d’architecte avec lignes contemporaines + 1 appartement indépendant, 8 pièces dont, 3 chambres avec terrasses, très lumineuse, grandes baies vitrées, 1 étage. Piscine frontale à la villa. Situé dans le moyen pays niçois à 400m d’altitude et 25 minutes de l’aéroport par la vallée du Var, et à 2 km de Gilette village perché typique de la région C’est sur la route qui mène à ce village que fut construite dans les années 20, au début du siècle dernier, la fabrique de plâtre « Veran Costamagna ». Elle cesse son activité en 1954 après avoir fabriqué pendant des décennies les confettis du carnaval de Nice. Démantelé partiellement, seul subsistaient les silos, les fours et le bassin. En 2004 les propriétaires se portaient acquéreurs de cette friche industrielle sur un terrain de 2696 m2 pour la transformer en villa contemporaine. La villa quasiment achevée comporte sur une surface aménagée de plus de 500 m2, 270 m2 habitables et 230 m2 en espaces extérieurs (galeries, cours, terrasses, piscine) soit :un ré de chaussée de 76 m2 composé d’un vestibule de 20 m2 qui distribue de part et d’autre 2 chambres/salle de bains/WC de 28 m2 chacune (hauteur s/pl 3m) avec terrasses de 20 m2 chacune, et 2 greniers de 12 m2 chacun ; un ré de jardin de 160 m2 composé d’un double séjour d’environ 60m2 avec cheminée à insert (Hauteur s/pl. 3.80m) et terrasse de 25 m2 , d’une suite parentale de 45 m2, ( chambre, dressing, salle de bains) d’une cuisine fonctionnelle de 15 m2, (entièrement équipée ) d’une deuxième chambre indépendante de 10 m2, d’une buanderie lingerie de 15 m2 , d’un parking d’un cellier 6 m2, d’une chaufferie 4 m2 et d’un studio en duplex avec accès indépendant (non terminé). Le chauffage par le sol en basse température est assuré par un système mixte fuel et solaire. La piscine en forme de bassin de nage longe la façade sur 15.40 m et 3.10 m de large et 1,50 m de profondeur face à la vallée de l’Esteron et les montagnes du Cheiron.

    

Le retour sur la gauche de la maquette n’existe pas. C’était un prolongement du studio indépendant afin d’en faire un appartement de 50m2. Il avait de l’ambition notre architecte….

Le terrain n’est pas clôturé et sans portail, la route non goudronnée, la végétation est complètement à revoir….

Je n’ai pas pris beaucoup de photos à l’intérieur car je n’aime pas montrer la décoration des ex-propriétaires, décoration qui ne nous plaisait pas trop.

Le hall d’entrée et la descente d’escalier….

La piscine fait 16 mètres sur 3,60……

Toutes les pièce hors cuisine ont la même vue sur le montagne…..

L’entrée de notre future cave…..la partie de l’ancienne usine qui a été conservée

Si vous avez aimé cet article et les photos; si vous voulez donner votre avis ou faire des commentaires, veuillez vous exprimer dans le cadre ci-dessous. Nous seront heureux de vous lire. D’avance nous vous en remercions.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *